Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Recherche - Focus - Le professeur Serge SUR élu à l’Académie des Sciences Morales et Politiques

Le professeur Serge SUR élu à l’Académie des Sciences Morales et Politiques

Recherche
Le professeur Serge SUR élu à l’Académie des Sciences Morales et Politiques
Visuel Académie des sciences morales et politiques
Rubrique recherche: 
L’élection a eu lieu le 6 décembre 2021

Issue des Académies royales créées au XVIIè siècle, l’Académie des sciences morales et politiques a pour mission de contribuer au rayonnement des lettres, des sciences et des arts, ainsi qu’à leur perfectionnement. Elle organise notamment des journées d’études et des séances de réflexion autour de grands thèmes contemporains et d’actualité, ou encore encourage la recherche fondamentale en décernant des prix et médailles aux ouvrages témoignant d’une excellence scientifique. Organisée en six sections (I : Philosophie ; II : Morale et sociologie ; III : Législation, droit public et jurisprudence ; IV : Economie politique, statistique et finance ; V : Histoire et géographie ; VI : Section générale), elle bénéficie également du concours de membres associés étrangers.

Le décès de Jacques BORÉ en 2019 avait laissé vacant le 3ème fauteuil de la section III ; le 6 décembre 2021, les membres de l’Académie réunis en séance ordinaire ont élu Serge SUR, professeur émérite de l’université Panthéon-Assas.

Portrait de Serge SUR

Cette élection porte témoignage de l’engagement exemplaire du professeur Serge Sur pour la promotion et le développement du droit international public. Docteur en droit en 1970, agrégé en 1976, le professeur SUR a consacré sa carrière universitaire au droit international public, sans jamais oublier le droit constitutionnel et l’analyse de la vie politique française. Infatigable ambassadeur du droit international public de tradition française, il a participé activement à son rayonnement, en apportant son expertise au Secrétariat général de l’ONU entre 1983-1984, en étant directeur scientifique de l'UNIDIR (Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement) entre 1986 et 1996, ou encore lorsqu’il siégea à la Cour internationale de Justice de La Haye comme Juge ad hoc entre 2009 et 2012.

Au sein de l’université Panthéon-Assas, il a été à l’origine de la création, en 1999, du centre Thucydide en analyse et recherche en relations internationales, aujourd’hui largement reconnu dans ce domaine, et de l’Annuaire français des relations internationales, ouvrage de référence dans la discipline. Il a initié en 2000 la fondation du master Relations internationales, qui a également rapidement été reconnu comme diplôme d’excellence par l’ensemble des acteurs du domaine. Chevalier de la légion d’honneur et officier des Palmes académiques, il continue aujourd’hui à s’investir sans relâche dans la promotion de l’excellence universitaire française.