Aller à l'en-tête Aller au menu principal Aller au contenu Aller au pied de page
Accueil - Vie Doctorale - Séminaire de l'ED 455 - Séminaire 2020 de l’École doctorale 455

Séminaire 2020 de l’École doctorale 455

Vie doctorale
Séminaire 2020 de l’École doctorale 455
seminaire_egic_2020_a.jpg

Séminaire de recherche de l’ED 455

À l’occasion de la rentrée solennelle du 22 janvier 2020, Pierre BUFFAZ, Jean-Baptiste CRETTEZ, Marine MALLET et Jaércio DA SILVA, doctorants, ont organisé le séminaire interdisciplinaire sur le thème de « L’analyse des nouvelles communautés en sciences humaines et sociales ». Benoît CASSAIGNE, professeur associé à l’université Paris 2 Panthéon-Assas et directeur général mesure d’audience chez Médiamétrie, était leur invité. Claudine DESRIEUX, directrice adjointe du CRED, Romain BADOUARD, maître de conférences au CARISM et Jean-Baptiste WELTE, professeur au LARGEPA, étaient leurs répondants.

L’objectif de ce séminaire était d’exposer et d’expliciter les enjeux théoriques et méthodologiques que recouvre cet objet social, et ce au travers des prismes des sciences économiques, des sciences de gestion, des sciences de l’information et de la communication.

Le concept de communauté connaît un bouleversement avec l’apparition des communautés en ligne. L’essence, l’identité, l’objectif, le fonctionnement et même la culture de ces dernières sont autant de paramètres qui fluctuent et dépendent des individus qui les constituent et les composent. Certaines communautés sont, par exemple, d’excellents outils d’efficience économique pour leurs utilisateurs. D’autres, créées et animées par les marques, sont fondées sur le crowdsourcing et visent à instaurer des relations d’échanges gagnants-gagnants entre les entreprises et les consommateurs. Quand d’autres, enfin, réunissent des fans conversant autour d’un sujet particulier, ou des partisans d’un discours militant ou politique. Les communautés en ligne constituent de nouvelles agoras socio-organisationnelles qui autorisent une forme de démocratie participative inédite, s’affranchissant d’une part des frontières géographiques, temporelles et sociales et d’autre part des modes de gouvernances classiques des communautés.

L’analyse des nouvelles communautés en sciences humaines et sociales :

Pierre BUFFAZ, doctorant au LARGEPA, Les communautés virtuelles : nouvel espace de consommation et de production ;

Marine MALLET, doctorante au CARISM, Séries télévisées en ligne : des nouvelles formes d’arènes politiques ;

Jaércio DA SILVA, doctorant au CARISM, Qu’est-ce qui peut faire communauté́ sur YouTube ? Le cas des afroféministes en France ;

Jean Baptiste CRETTEZ, doctorant au CRED, L’analyse économique des communautés en ligne, le cas de Waze.

Icône PDFprogramme-ed455-.pdf